Pourquoi succomber à la tendance des potagers partagés ?

 Pourquoi succomber à la tendance des potagers partagés ?
Les derniers articles par Garance Delabriere (tout voir)

Nous avons tous déjà pensé à cultiver nos propres fruits et légumes mais faute d’espace, pas mal d’entre nous ont abandonné l’idée. Cultiver en pleine ville est désormais possible, grâce à l’agriculture urbaine partagée. Et c’est trop chouette. Explications. 🌱

Qu’est ce qu’un potager collaboratif ? 

C’est tout simplement un jardin ou espace vert qui est entretenu et cultivé par les habitants d’un même quartier. 🧑🏿‍🤝‍🧑🏾

Tout le monde y a accès et peut mettre la main à la pâte pour cultiver de superbes tomates ou y planter ses fleurs préférées par exemple. Ces terrains peuvent se situer sur des toits, des friches et être publics ou privés.  🍅

La bonne nouvelle ? Il en existe de plus en plus et sont, la plupart du temps, répertoriés sur le site officiel de ta ville. 

Quels en sont les avantages ?

Tout d’abord, un potager partagé permet une production locale de denrées alimentaires. Cela permet de limiter l’impact écologique et de produire en circuit court. Et quelle fierté de cuisiner ses propres légumes du jardin et de saison of course ! 🥕

Ensuite, collaborer autour d’un potager permet des rencontres entre habitants d’un même quartier, favorise l’entraide et incite au partage. Le potager collaboratif devient un lieu de rencontre créant du lien entre les générations, familles et groupes. Prêt pour la prochaine fête des voisins ? 🥳

Le potager partagé permet également de végétaliser les villes et d’améliorer notre cadre de vie !  Cultiver en ville, c’est créer des îlots de biodiversité pour protéger les espèces, les accueillir et leur permettre de prospérer. Attention à ne pas utiliser d’engrais chimiques pour te débarrasser des petites bêtes qui viendront grignoter tes légumes.

Comment procéder ? 

De l’idée à la récolte, il faut du temps ! 🧑‍🌾

Entoure-toi de quelques personnes prêtes à se lancer dans cette belle aventure avec toi et mettez-vous à la recherche de la parcelle idéale qui accueillera votre futur potager. Pour t’aider n’hésite pas à t’informer auprès de ta municipalité.

Deuxième étape, l’aménagement du jardin avec tout l’équipement nécessaire à la production de fruits et légumes : cabane, composteur, point d’eau .. 🍊

Dernière étape, crée un collectif et instaure un règlement intérieur. Cela évitera les petits débordements. La cohésion de groupe c’est la clef d’un super potager partagé ! 

Si tu souhaites uniquement t’inscrire pour rejoindre un potager déjà existant, c’est tout à fait possible. Renseigne-toi auprès de ta ville pour connaitre les différents projets et installe-toi au vert en contrepartie d’une monétisation mensuelle. Rassure toi, tu n’y laisseras pas toutes tes économies. Pour qu’un potager soit accessible à tous, les prix restent relativement bas. 💸

Nous sommes sûrs que cet article t’a donné envie de devenir un.e super.e jardinier.re en herbe ! Que tu aies la main verte ou non, les potagers partagés sont la super bonne idée pour prendre l’air et te mettre au vert alors, n’attends plus. 😉

Garance Delabriere

Articles relatifs