#JAITESTÉ : la flottaison en isolation sensorielle

 #JAITESTÉ : la flottaison en isolation sensorielle

 

Si toi aussi tu rêves de faire un break pour méditer… Mais qu’il y a toujours de la lumière ou des klaxons qui te parasitent… Viens que je te raconte mon expérience seule, dans l’eau, dans le noir, en totale flottaison ! 

 

 

#JAITESTÉ : La flottaison en isolation sensorielle !

 

 

 

 

 

 

Premières impressions de la flottaison en isolation sensorielle

 

J’me tire en douce du taff pendant que tout le monde est sur le pont (1 semaine avant l’ouverture de la Fabrique…) direction les bulles à flotter. J’ai de la chance c’est juste à coté, à Bastille.

 

Dès que je passe la porte, je me sens déjà plus zen. L’atmosphère est douce : c’est un bon signe ! Mais j’avoue être un peu stressée, moi qui suis carrément claustrophobe, hypocondriaque et qui a peur du noir. On aurait peut-être dû choisir quelqu’un d’autre pour tester l’activité… Mais comme j’aime le challenge et les trucs chelous

 

Avant de me lancer, j’ai beaucoup de questions : “est-ce que je peux sortir, allumer la lumière, est-ce qu’on flotte vraiment, qu’est-ce qui se passe si je m’endort et si j’ai du sel dans les yeux ?!”. Du coup, j’ai le droit à une petite vidéo apaisante et rassurante qui va calmer mes craintes !

 

 

Si toi aussi tu rêves de faire un break pour méditer... Mais qu'il y a toujours de la lumière ou des klaxons qui te parasitent... Viens que je te raconte mon expérience seule, dans l'eau, dans le noir, en totale flottaison ! 

 

 

 

 

 

Dans le vif

 

Trêve de blabla, il est temps de se lancer. Le concept de la flottaison en isolation sensorielle ? C’est une technique de relaxation qui consiste à se plonger dans un caisson rempli d’eau saturée en sel d’Epsom.

 

Ce sel de magnésium permet d’obtenir une eau 5 fois plus concentrée en sel que la Mer Morte, dans laquelle le corps flotte sans aucun effort. La température de l’eau étant réglée précisément à celle de la peau, le corps n’a ni chaud ni froid.

 

 

Si toi aussi tu rêves de faire un break pour méditer... Mais qu'il y a toujours de la lumière ou des klaxons qui te parasitent... Viens que je te raconte mon expérience seule, dans l'eau, dans le noir, en totale flottaison ! 

 

 

 

 

 

Dans la réalité ça se passe comment ? 

 

Je me retrouve seule dans ma cabine, je me déshabille direction la douche. J’ouvre ensuite la bulle, de la chaleur s’en échappe. Elle change de couleur, le bruit des vagues m’appelle. C’est l’heure de plonger.

 

Je rentre dans la bulle (j’ai pied). Je m’allonge doucement, mon corps remonte à la surface : je flotte ! Je ris seule dans ma bulle, puis, je me rends compte que j’ai oublié de mettre les boules quiès … (Bref, je vous passe les détails, on recommence !)

 

Je referme enfin ma bulle, et je suis les conseils du centre et éteins la lumière immédiatement (plus vite on est dans le noir, plus vite on entre dans le bain !)

 

 

Si toi aussi tu rêves de faire un break pour méditer... Mais qu'il y a toujours de la lumière ou des klaxons qui te parasitent... Viens que je te raconte mon expérience seule, dans l'eau, dans le noir, en totale flottaison ! 

 

 

 

 

 

1h d’isolation sensorielle

 

Les 10 premières minutes, j’ai du mal à comprendre ce que je fais làJe stresse un peu comme je sais pas trop à quoi m’attendre. J’observe ma respiration, les battements de mon coeur. Je me pose pas mal de questions et puis à un moment sans m’y attendre, je suis bien.

 

 

#JAITESTÉ : La flottaison en isolation sensorielle !

 

 

Je rentre alors dans une phase de calme où je me laisse vivre, je me laisse flotter. Toutes mes appréhensions ont disparues. Il n’y a plus un bruit, plus rien. Peu importe que mes yeux soient ouverts ou fermés, je ne sens plus rien. Je suis juste là.

 

 

#JAITESTÉ : La flottaison en isolation sensorielle !

 

 

Alors je rentre dans une phase pleine de curiosité où je joue du fait d’avoir perdu tout repère. Je redécouvre l’espace qui m’entoure. Je change de position, je me fait tournoyer afin de tester les limites du caisson, je m’étire (c’est fou comme c’est agréable de s’étirer en pleine flottaison !). Je fais craquer mes os, je tends l’oreille. Bref, je m’amuse comme une petite folle.

 

 

#JAITESTÉ : La flottaison en isolation sensorielle !

 

 

Et puis on sent que c’est la fin, alors on commence à réfléchir. Soudain, j’entends à nouveau le bruit des vagues. Je suis surprise, j’ai l’impression que c’est tellement bruyant, alors qu’en fait pas du tout. C’est juste si agréable de ne plus rien entendre à part soi-même.

 

Je profite des derniers instants, puis la lumière colorée se rallume et là, c’est le choc : je sais plus trop où je suis, j’ai du mal “à revenir”. C’est à ce moment que je comprends l’état de paix dans lequel je me trouvais auparavant.

 

 

 

 

 

Mon avis

 

C’était fou, mais j’étais pas prête ! J’ai compris que ce type de relaxation est d’autant plus intéressante si on y retourne. Comme je le disais plutôt j’étais dissipée et curieuse.

 

En sortant, je me suis immédiatement dit que la prochaine fois, je pourrais certainement vivre une méditation incroyable (moi qui adore méditer) car je n’aurais plus aucune appréhension ! Je pourrais immédiatement en profiter.

 

 

 

 

 

Je recommande ?

Complètement !

 

Pour qui ?

Pour tout le monde : je pourrais autant offrir une séance à ma mère, ma copine ou mon chéri. Les grands sportifs, ceux qui aiment les big mac, les gens stressés qui n’ont jamais médité et les grands yogis, seront comblés ! 

 

Pourquoi ?

Pour ceux qui aiment les expériences, ceux qui veulent faire une activité insolite ou ceux qui ont besoin de calme pour se ressourcer / relaxer. C’est également une super idée de cadeau pour les fêtes ! Et puis, en vrai, ça change pas mal du massage…

 

 

 

 

 

// Les Bulles à flotter //

 

Où ? Paris, Bordeaux, Lille, Bruxelles

 

Quand ? sur réservation

 

Prix ?  70 euros la séance de 1h30 (prix dégressifs, et une offre duo, idéale pour ceux qui veulent venir à deux – mais chacun son caisson ! à 60 euros / personne.)

 

Durée ? Les séances durent 1h30 au total dont 1h dans l’eau, une douche étant prévue avant la séance et une autre ensuite, pour se dessaler.

 

Toutes les infos sur le site des bulles à flotter !

 

 

 

 

Si toi aussi tu veux méditer avec ton animal totem et te prendre pour une otarie, n’hésite plus et tenter par la flottaison en isolation sensorielle ! Envie de découvrir d’autres expériences dingues ? Clique ici

 

 

#JAITESTÉ : La flottaison en isolation sensorielle !

 

Charlotte

Articles relatifs