Comment sortir du rythme “Métro-Boulot-Dodo” ?

 Comment sortir du rythme “Métro-Boulot-Dodo” ?
Les derniers articles par Garance Delabriere (tout voir)

Nous le connaissons que trop bien, ce fameux rythme “métro-boulot-dodo” qui nous colle à la peau. Notre résolution ? S’en détacher et pour de bon ! 

Cette expression a été inventée en 1968 par Pierre Béarn. Elle représente le rythme quotidien des parisiens, ou plus généralement des citadins. Depuis le début de la crise sanitaire, des millions de français ont dû mettre sur pause leurs projets, leur vie sociale ou leurs envies d’évasion au détriment d’une routine dénuée de fougue et de spontanéité. Notre rythme n’était basé que sur une chose : le travail. 💼

Suite au déconfinement progressif, nous sommes donc beaucoup à vouloir nous échapper de ce cercle infernal. Mais comment ? Ne t’en fais pas, nous sommes là pour te donner des petits tips qui rendront tes semaines plus douces. 🤗

  • Prendre du temps pour soi 

Notre rythme est effréné. Entre les enfants (si tu en as), les études (si tu en fais), les tâches quotidiennes et le boulot, nous ne savons plus ou donner de la tête et nous avons tendance à nous oublier. 

Prendre du temps pour soi ne veut pas forcément dire ne rien faire (même si tu as le droit) mais plutôt transformer notre temps libre en ondes positives. 😇

Lire un livre, éteindre ton téléphone, faire du sport, aller au ciné ou voir une expo, cuisiner ta pâtisserie préférée … L’important est de se faire plaisir ! En solo … ou pas ! 😉

Faire des choses qui nous plaisent à nous et rien qu’a nous ! Tu verras c’est cool et cela n’a rien d’égoïste. 

  • Vivre le moment présent 

Et oui, vivre le moment présent n’est pas une mince affaire. Nous sommes enclins à penser à tout, sauf à ce qu’il se passe devant nos yeux, ce qui nous empêche de nous détendre. Être dans le moment présent, c’est être en contact avec ce qu’il se passe pour nous à l’instant T sans s’inquiéter du futur ou du passé. Comment y arriver ?

Ne pas calculer son téléphone et ses écouteurs un petit laps de temps. Ta nuque te diras merci. Regarder autour de soi. Le ciel est quand même plus joli que le béton, non ?  Apprendre à écouter. Si, si, c’est ce week-end que tes beaux parents viennent déjeuner, mais tu étais trop occupé à penser à autre chose quand ton – ta dulciné(e) t’en a parlé. Ne pas ruminer. C’est fait, c’est fait, on ne changera pas le passé ! 😝

  • Avoir une vision positive du travail

L’idée est de voir le verre à moitié plein et ne pas voir le travail comme une tare. Pour t’aider fixe-toi des objectifs réalistes, n’hésite pas à te faire aider ou poser des questions. Sois productif en tenant au clair ton agenda, tu verras ton esprit le sera tout autant ! Et surtout, cultive ton enthousiasme, le positif attire (souvent) le positif ! 😎

  • S’ouvrir au monde

La clef pour sortir de ta routine, c’est d’ouvrir ton champ des possibles.  En sortant de ta zone de confort et en ne restant pas sur tes acquis, tu laisseras place à la nouveauté et rien de mieux que la nouveauté pour se sentir vivant ! 👏

Prévois un week-end ou un voyage avec tes amis, découvre de nouvelles personnes, de nouvelles passions, ose le changement et vaincs tes peurs. 

Grâce à ces précieux conseils et à la réouverture des terrasses et des lieux culturels (nous l’avouons), le rythme métro-boulot-dodo n’est plus qu’un lointain souvenir. Quoi que … une fois de temps en temps c’est pas mal non plus, pas vrai ? 😜

Garance Delabriere

Articles relatifs