Ce qu’on ne veut plus entendre en 2021 x Feminist Bosses

 Ce qu’on ne veut plus entendre en 2021 x Feminist Bosses

CE QU’ON NE VEUT PLUS ENTENDRE EN 2021 X FEMINIST BOSSES

Jasmine AGIDE
Les derniers articles par Jasmine AGIDE (tout voir)

 

Cette semaine, zoom sur les comportements qu’on ne veut plus voir en 2021, avec le média féministe et engagé, Feminist Bosses ! ♀️

 

 

 

 

 

 

Le machisme est une idéologie qui repose sur le fait que l’homme domine la femme et qu’il doit adopter une attitude virile. En 2021, on ne veut plus de ces comportements

 

 

“Tu nous ramène quand un.e petit.e copain.e ?”

 

NON ! On n’en veut plusParce qu’on n’est pas obligé d’en avoir, parce qu’on peut ne pas en avoir envie, parce que la question ne colle pas toujours avec notre orientation sexuelle, parce qu’on en a plusieurs … Bref autant de choses qui sont très personnelles et qu’on ne veut pas forcément aborder avec Tante Lucienne pendant un repas de famille.

 

 

Ce qu’on ne veut plus entendre en 2021 x Feminist Bosses

 

 

On peut mettre cette question dans le même panier que “Le mariage c’est pour quand ?” “Et le bébé ?”. On n’en a pas forcément envie, ce n’est pas dans la “liste officielle des choses à faire pour être heureuxAlors en 2021, ON ARRÊTE avec la pression sociale ! 💒

 

 

 

 

 

“Elle était habillée comment ?” 

 

On ne le dira jamais assez : la tenue de la victime ne justifiera JAMAIS une agression. Malgré tout, on l’entendait encore en 2020. Alors on arrête en 2021On rappelle aussi qu’on ne se fait pas violer, on est violé

Quand c’est NON, c’est NON, et ce n’est pas en forçant un peu que la personne va finir par accepterSi une personne vous parle d’une agression, crois la, écoute la, mais ne remets pas sa parole en question

 

 

Ce qu’on ne veut plus entendre en 2021 x Feminist Bosses

 

 

 

 

 

*Sifflements* 

 

Encore une fois, on va commencer par une piqûre de rappel : la rue est à tout le monde. Siffler, suivre et insulter les personnes qui ne répondent pas c’est hors de question en 2021En plus, tout le monde le sait : ça fait peur. Personne n’est rassuré à l’idée d’être suivi dans la rue par un inconnu. Et encore une fois, la tenue n’est PAS une invitation. 👗

 

 

Ce qu’on ne veut plus entendre en 2021 x Feminist Bosses

 

 

 

 

 

Manterrupting 

 

On a découvert ce comportement il y a peu, en nous rendant compte que ça a toujours été présent. Tout le monde a seulement fini par l’accepter

 

Le manterrupting, c’est le fait que dans une conversation, et plus particulièrement dans un débat, un homme a plus de chances d’interrompre une femme. C’est même quasi-systématique. Comme si la voix d’une femme ne comptait pas, qu’elle méritait donc d’être stoppée

 

 

Ce qu’on ne veut plus entendre en 2021 x Feminist Bosses

 

 

Après en avoir parlé autour de nous, on a aussi remarqué que les hommes qui expriment leurs idées sont charismatiques et confiants. Quant aux femmes, elles sont rapidement cataloguées comme hystériques. On t’invite à observer autour de toi lors des repas de famille, ou même entre amis : qui parle le plus pendant un débat dans un couple

 

 

 

 

 

“Pleurer c’est pour les filles”

 

On va reprendre une chose très simple : pleurer est pour tout le monde. Ça ne définit pas la personne en soi, mais laisse simplement transparaître une émotion. Ça peut être la douleur, la peur ou bien la tristesse. 💧

 

 

Ce qu’on ne veut plus entendre en 2021 x Feminist Bosses

 

 

Chacun d’entre nous peut le montrer. Il faut arrêter avec la “virilité” masculine. Comme s’il y avait une liste à valider pour être un homme. Un vrai. Spoiler : c’est faux

 

 

 

Un immense merci aux Feminist Bosses pour cet article qui fait du bien ! Direction Instagram, Facebook, Twitter et feministbosses.com pour découvrir leur contenu toujours plus engagé ! Inscris-toi également à leur super newsletter en un clic ! C’est ici que ça se passe !

 

 

 

Il est un peu tard pour envoyer ma lettre au père Noël, mais on tente notre chance chance. En 2021 : on veut de l’écoute, de l’entraide, du partage, de l’empathie, de la force, de la singularité, de l’unité, de l’amour et de l’égalité ! ❤️

 

 

 

Jasmine AGIDE

Articles relatifs