Comment réussir son expatriation à l’étranger ? - La Fine Equipe
La Fine Equipe accompagne de nombreuses marques dans la mise en place de dispositifs événementiels créatifs et atypiques. Comme des ventes privées ou ateliers de conception à domicile, marchés éphémères, pop-up stores et autres évènements de marques à forte valeur ajoutée
la fine équipe, bons plans, créateurs, marques, évènements, pop-up stores, la fabrique
55954
post-template-default,single,single-post,postid-55954,single-format-standard,qode-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,brick-ver-1.11, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Comment réussir son expatriation à l’étranger ?

Comment réussir son expatriation à l’étranger ?

Les derniers articles par Marie Douillard (tout voir)

Alors que tu attends à Charles de Gaulle, fébrile, ton départ pour une contrée lointaine et exotique
(ou même pour la Belgique, the choice is yours), tu te demandes comment faire de ton expatriation
un véritable succès ? Aujourd’hui, on te donne quatre conseils pour gérer dès l’atterrissage !

 

 

 

#1 Prépare bien ton voyage pour éviter les mauvaises surprises

Ce n’est pas parce qu’en ce moment, Bali, c’est super trendy que c’est LE lieu qui te conviendra. Prépare bien ton voyage en amont pour éviter de découvrir à ton arrivée en Bolivie que la chance d’y trouver du camembert avoisine à peu près les -10000. Contacte des assos d’expatriés, l’Alliance Française, lis des romans et regarde des films sur ton futur pays… Ou même mieux : visite-le !

 

 

 

#2 Apprends la langue locale

Les cours durant ton semestre universitaire au Japon seront tous dispensés en anglais ? Peut-être, mais tu te heurteras vite à la barrière linguistique. Alors, quelques mois avant l’expatriation, n’hésite pas à apprendre les rudiments de la langue pour te faciliter le quotidien sur place. Tu peux décider de suivre des cours en ligne ou même faire appel à des étudiants étrangers !

 

 

 

#3 Intègre-toi dans ton nouveau pays

Même si l’on part souvent pour vivre une immersion culturelle, n’hésite pas à solliciter la communauté francophone grâce aux groupes Facebook du type « Français à Berlin », « Frenchies à Tokyo » … Un post dessus, et ta vie sociale sera redorée ! En plus de cela, ne manque aucune occasion de rentrer en contact avec les locaux pour connaître LES bons plans du coin. Par exemple, au Chili, seul un « chileno » pourra te conseiller d’oublier les supermarchés, pour préférer négocier sur les marchés !

 

 

 

#4 Aie conscience que tout n’est pas rose dans l’expatriation

Qui n’a jamais été confronté à cet expat qui vante (presque) aveuglément les mérites de son pays d’accueil ?! Parce qu’ailleurs, l’herbe n’est pas forcément plus verte, profite de ton expatriation tout en restant conscient des réalités. Sinon, tu risques d’être déçu par la suite. Intéresse-toi à l’actualité de ta nouvelle patrie et à son histoire politique et sociale pour avoir en une approche plus complète !

 

 

Et maintenant, il ne te reste plus qu’à faire tes valises !

 

VOUS AIMEREZ AUSSI