#INTERVIEW Adeline Grolleau professionnelle des produits ménagers faits main - La Fine Equipe
La Fine Équipe s'impose depuis 5 ans en tant que booster de jeunes marques, notamment avec ses événements éphémères, en collaboration avec de grands magasins, sa mythique Fabrique du Père Noël, mais encore sa toute nouvelle boutique : le SUPERSTORE.
la Fine Équipe, bons plans, créateurs, marques, évènements, pop-up stores, la Fabrique, le SUPERSTORE
58691
post-template-default,single,single-post,postid-58691,single-format-standard,qode-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,brick-ver-1.11, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

#INTERVIEW Adeline Grolleau professionnelle des produits ménagers faits main

#INTERVIEW Adeline Grolleau professionnelle des produits ménagers faits main

Rencontre avec Adeline Grolleau super-boss des produits ménagers faits main ! 

 

#1 Ton parcours : 

Bonjour Adeline qui es-tu ? 

Je suis Adeline Grolleau et j’ai récemment écrit un livre qui répertorie 25 de mes recettes pour faire soi-même ses produits ménagers.

Comment en es-tu arrivée à ce que la confection de produits ménagers devienne ton métier ? 

C’est à la naissance de mon premier enfant que j’ai commencé à me poser des questions sur les composants des produits que j’utilisais, sur leur impact environnementale et des répercutions qu’ils pouvaient avoir sur la santé. J’ai donc commencé à me documenter sur tous les mouvements écologiques, zéro déchets et fait main. J’ai eu envie de partager mon expérience et je me suis donc lancée dans la conception d’un blog. J’ai tenu ce blog pendant 8 ans. C’était comme une synthèse de ce que j’avais pu lire et tester, puis j’ai eu envie d’en faire un livre, et aujourd’hui c’est devenu mon métier à plein temps.

 

 

#2 Ton métier 

Es-tu engagée autrement  dans le mouvement écologique ?

Oui, bien sûr, ma passion est devenue un métier et je suis aujourd’hui active dans ma démarche écologique. Je suis d’ailleurs présidente d’un jardin partagé dans le 15e arrondissement de Paris qui s’appelle “aux petits oignons” .

Quelles sont tes références ? 

Je suis très intéressée par Pierre Rabhi et toute la théorie autour du minimalisme, le mouvement colibri et la philosophie liée au stoïcisme. Tout ce qui concerne la question du “posséder moins”.

Quels sont les éco-gestes indispensables  ?

Je pense que l’éco-geste indispensable est plutôt lié à l’état d’esprit à avoir lors de nos achats. “Est-ce que j’en ai réellement besoin ?”  Je pense que c’est la question à se poser. Il est important d’entamer un retour vers les essentiels, faire avec ce qu’on a déjà.

C’est compliqué de faire ses propres produits ménagers ? 

Aujourd’hui les produits de bases sont faciles d’accès comme le savon de Marseille, le savon noir, le bicarbonate de soude, la terre de Sommières et le vinaigre blanc. Cependant, il est important de faire ses propres recherches pour avoir les bases et connaitre les mélanges à ne pas faire avant de se lancer. 

Vos produits sont donc entièrement écologiques ? 

Tout dépend des produits que l’on décide d’utiliser, pour ce qui est des produits avec un ajout d’huiles essentielles par exemple, le produit ne sera pas entièrement écologique. On peut par exemple se diriger vers les appellations protégées lors de l’achat de nos produits.

À quel besoin répondez-vous en proposant ces ateliers ?

Il y a un réel engouement autour des mouvements écologiques et zéro déchets aujourd’hui. Je pense qu’il y a un désir de savoir ce que l’on consomme. J’ai beaucoup de jeunes parents notamment lors de mes ateliers à la recyclerie. Je pense que les gens ont envie d’un intérieur sain et plus simple, un retour au fait maison.

 

 

#3 Tes projets 

Des projets à venir ?  Un nouveau livre peut être ?

J’ai pour projet de traduire mon livre en anglais dans un premier temps et de sensibiliser des entreprises et sociétés de nettoyage. Et bien sûr je continue mes ateliers à la recyclerie une fois par mois !

 

Où retrouver Adeline Grolleau www.environa.eu

 

Un mot pour la fin ? Que chacun aille à son rythme l’important c’est d’avancer 🙂