#ENTREPRENDREAVEC - Romain Zampieri - La Fine Equipe
La Fine Equipe accompagne de nombreuses marques dans la mise en place de dispositifs événementiels créatifs et atypiques. Comme des ventes privées ou ateliers de conception à domicile, marchés éphémères, pop-up stores et autres évènements de marques à forte valeur ajoutée
la fine équipe, bons plans, créateurs, marques, évènements, pop-up stores, la fabrique
56982
post-template-default,single,single-post,postid-56982,single-format-standard,qode-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,brick-ver-1.11, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

#ENTREPRENDREAVEC – Romain Zampieri

#ENTREPRENDREAVEC – Romain Zampieri

Rencontre avec Romain Zampieri en collaboration avec La Fine Equipe ! On a discuté de son métier, de ces réalisations et de ces envies. 

 

 

Salut Romain, qui es tu ?

J’ai 33 ans, Directeur artistique à bordeaux en freelance, je me suis spécialisé dans l’identité visuelle. Le métier consiste à trouver des visuelles définissant la philosophie et l’esprit de mes clients. Je travaille aussi bien avec des marques que des influenceurs, comme Caroline Receveur (la classe 🤩)

 

D’où vient cette passion ?

Influence de famille, son père était dessinateur et peintre, une ambiance un peu artiste et une passion qui se créée. Etudiant à l’ESMI (École Supérieure des Métiers de l’Image à Bordeaux) il se met dès 2014 en Freelance et monte des petits projets. Comme toujours, l’inspiration vient d’autres artistes et graphistes qui le précède. Le meilleur sans aucun doute: Tyrsa tyrsamisu, qui travaille aujourd’hui avec les plus grands !

 

 

 

 

Comment se déroule ses projets ?

C’est tout d’abord un métier d’échange ! On peut avoir l’image de ces artistes seuls derrière une tablette graphique dans l’ombre d’un appartement. Mais avant cette phase, il y a tout d’abord un gros travail de recherche. Il faut d’abord cerner la demande du client, pour y répondre au mieux. Celle-ci peut être très précise ou totalement libre, c’est là que Romain s’éclate ! Ensuite il faut conceptualiser ce qui n’est qu’idée en formes, traits et couleurs. Passé la validation s’en suit la phase de communication où il faut accompagner le projet.

 

 

 

 

Si tu étais un style graphique, quel serait-il ?

Hmmm sûrement quelque chose qui s’approche de l’American Factory, version minimaliste. C’est d’ailleurs le style qui se retrouve le plus dans mes créations. Comme un journaliste, on essaie d’être le plus objectif avec la marque, mais une part de subjectivité prend le contrôle du crayon. L’exemple de la collab avec La Fine Equipe est parfait. Ils m’ont donné une réflexion, une pensée et j’en ai fait image 😉

 

 

 

 

Un dernier mot pour ceux qui se lancent ?

 Sans en faire des phrases bateaux, il faut beaucoup de persévérance beaucoup de volonté et surtout de la curiosité  !