24H à Dublin - La Fine Equipe
24H à Dublin
Dublin, Irlande, bière, pub, fish and chips, visite, balade, brunch, carrot cake, temple bar, chocolat chaud
54631
post-template-default,single,single-post,postid-54631,single-format-standard,qode-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,brick-ver-1.11, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

24H à Dublin

24H à Dublin

Les derniers articles par Wessalle Momtaz (tout voir)

24h à Dublin : On fait quoi ?

Suis le guide, on te refile nos bonnes adresses et nos bons plans, pour une escapade Dublinoise dont tu te souviendras, en solo, en duo ou avec tes potos.
Alors, partant pour un good craic ?

 

 

 

Un petit déjeuner irlandais, pour se mettre dans l’ambiance :

 

Les Irish breakfast sont servis en général entre 10h30 et 13h, idéal pour les lève-tards qui veulent bruncher et prendre leur temps. Parce que le voyage, ça passe aussi par les papilles ! On te conseille vivement de faire un tour chez Queen of Tarts (Cow’s Ln, Dame St, Temple Bar). Que ce soit une option veggie ou au saumon, ou si tu préfères directement attaquer avec de la viande, y a tout le choix qu’il faut. Et si tu es plutôt bec sucré, ne t’inquiètes pas, entre le carrot cake ou le brownie maison, tu pourras t’en donner à cœur joie.
Le petit plus : l’endroit vraiment très cozy, avec ses banquettes et sa déco très « instagrammable » qui donne envie d’y rester des heures.

 

 

 

 

 

Une visite culturelle pour découvrir la ville :

 

Selon ce que tu préfères, plusieurs choix s’offrent à toi :
– La visite du campus du Trinity College est un must. Entre les très beaux bâtiments et l’immense bibliothèque en son sein, ça vaut vraiment le détour.
– Pour ceux qui préfèreraient une visite plus traditionnelle, le Dublin Castle vous comblera parfaitement, les décorations des pièces semblant sorties d’un conte de fée.
– La prison Kilmainham Gaol et son musée sont incontournables. On y apprendra plus sur la révolution irlandaise, tout en s’imprégnant de l’histoire très lourde qui se cache entre ces pierres.
Le petit conseil en plus : attention, pour la prison, mieux vaut venir tôt ou réserver les tickets en avance, ça part très rapidement !

 

 

 

 

 

Un casse-croute pour la route :

 

Attention alerte bonne adresse : on file prendre un chocolat chaud (avec des marshmallow dedans !) et un crumble à la framboise au Busyfeet & Coco Cafe (41 S William St). Le petit plus : décoration arty, lumière tamisée à la bougie en plus de la playlist sans faute, c’est vraiment un endroit à part, où le temps n’existe plus.
Et pour les plus fauchés, pas de panique, on file à Tesco (l’équivalent de notre Carrefour), et pour moins de 4€, on profite de l’offre du midi sandwich + boisson + barre (très) chocolatée.

 

 

 

 

 

 

Après le réconfort culinaire, place à la balade en plein air :

 

Pour une ballade le temps d’une heure ou deux, on préfèrera le tranquille St Stephen Park (vraiment mignon avec son petit kiosque) à l’immense Phoenix Park qui regorge de choses à voir (notamment un zoo, et si on est chanceux on peut donner à manger à des daims dans le parc). De là, on prend l’allée vers le Spire et on part en quête de souvenirs pour une session shopping.
Entre la chaine de magasin Carroll’s, spécialisée dans les souvenirs irlandais, et Penneys (l’ancêtre de Primark), il y a de quoi ne plus savoir où donner de la tête.
Le petit plus : guette les bon deals au Temple Trading qui ont lieu toute l’année, pour des maxi plaisirs à prix minis, notamment pour les pulls en laine et sweats à prix cassés.

 

 

 

 

 

Vous prendrez bien une dernière collation ?

 

Après la balade bucolique et le marathon pour les cadeaux souvenirs, on prend le temps de souffler en s’attablant une dernière fois pour dîner. C’est dans une brasserie qu’on entrera pour se mettre déjà dans « l’ambiance  pub ». On dégustera un bon fish and chips ou bien un « oak salmon » plus raffiné.

 

trainspotting GIF

 

 

Les pubs, ou la fête à l’irlandaise

 

Qui dit immersion en Irlande, dit forcément pub. Et les Irlandais sont passés maîtres en la matière. Si on a testé plusieurs lieux, dans tous les cas, c’est vraiment magique. Viens donc t’imprégner de cette atmosphère chaleureuse. Et tu as le choix : entre le Temple Bar (l’incontournable souvent bondé), The Celt (si tu cherches à écouter de la musique traditionnelle irlandaise), ou le Quays (le coup de cœur de la rédac, pour son ambiance plus que chaleureuse, sa lumière tamisée, son chanteur acoustique, et le répertoire musical très varié).
Le conseil en plus : pour passer une fin de soirée magique, ta Guinness à la main (ou une Galway Hooker, ou un cidre du nom de Orchard Thieves, les boissons étant entre 6 et 8€), on te conseille d’y aller tôt pour profiter. En effet, les bars ouvrent vers 18h et ferment tous aux coups de 2 heures du matin.

 

 

 

 

 

Et pour la nuit, on fait comment ?

 

On termine cette escapade Dublinoise en marchant vers l’auberge My Place Dublin Hostel (89/90 Lower Gardiner). Propre et abordable, on achève notre nuit dans un dortoir simple et discret, en se glissant dans des draps douillets.
Le petit plus : la salle commune aux fauteuils relaxants, idéal pour faire des rencontres et parler jusqu’au bout de la nuit!

 

 

 

 

Avec tout ça, t’es paré pour un bon séjour express au pays de la Guinness. Allez, qu’est-ce que tu attends pour faire tes bagages ?

 

 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI